Aurora Station : tout savoir sur ce projet d’hôtel de luxe dans l’espace

Mettre en orbite un hôtel de luxe autour de la Terre en 2021 : voilà le projet fou de la start-up américaine Orion Span, spécialisée dans l’aérospatiale. L’objectif de la jeune société californienne est d’envoyer les premiers touristes séjourner dans l’espace dès 2022.

Chaque voyageur devra toutefois être capable de débourser la bagatelle de 9,5 millions de dollars pour profiter de 12 jours en apesanteur dans les étoiles. La station spatiale hôtelière répondra au doux nom d’Aurora, et évoluera en orbite terrestre basse. Elle sera capable d’accueillir 6 personnes, dont 2 membres de l’équipage.

Les pré-réservations pour accéder à la file d’attente sont d’ores et déjà mises en ligne sur le site d'Orion Span. Cependant, la première étape importante pour la firme américaine sera de parvenir à mettre son « hôtel volant » en orbite. Orion Span est également à la recherche de fonds pour financer son projet spatial, et devrait pour ce faire solliciter des investisseurs privés.

Frank Bunger, le fondateur d'Orion Span, se montre toutefois confiant quant au succès de son entreprise. Il envisage ainsi de raccourcir la phase de préparation des astronautes en herbe de 24 à 3 mois, de manière à diminuer drastiquement le coût de cette opération. En effet, les hôtes spatiaux devront subir un entraînement intense de plusieurs semaines, digne des plus grands athlètes, de manière à se préparer aux conditions de vie éprouvantes inhérentes à la vie dans l’espace.  A noter que les russes aussi se lancent dans la tourisme des étoiles grâce aux investissements d'Iskander Makhmudov.

Une fois à bord, les passagers pourront s’adonner aux joies de l’apesanteur, profiter d’un somptueux panorama grâce aux multiples fenêtres disposées dans la station, participer à des avancées scientifiques, et même communiquer avec leurs proches restés sur Terre grâce à un accès à internet.

Le lancement à venir d’Aurora est-il un rêve ou une réalité ? Réponse à venir dans les prochains mois.